Tout le monde veut savoir à quelle fréquence il faut publier sur les réseaux sociaux.

On pari que vous vous êtes posé la question au moins une fois.

Ça parait logique.

Bien entendu tout le monde veut savoir exactement combien de fois par jour ils devraient publier ; la solution universelle, le nombre magique pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Ce serait chouette de pouvoir la mettre en place, l’oublier, et n’avoir plus jamais besoin d’y penser!

Alors, pourquoi la question est-elle aussi difficile à répondre? Quelle EST la réponse?

C’est un mystère qui a poursuivi les web marketers depuis que l’homme des cavernes a live-tweeté la découverte du feu. Alors, on a enquêté et on a trouvé quelques réponses juste pour vous.

Vous voulez voir ce qu’on a appris?

Et ce qu’en dit Facebook?

Voyez-donc!

Tout d’abord: personne n’est d’accord sur quoi que ce soit

Demander aux experts du web-marketing à quelle fréquence vous devriez publier sur les réseaux sociaux c’est comme lancer un sujet politique lors d’un dîner de famille: tout le monde a une opinion, personne n’est d’accord et quelqu’un finit toujours par envoyer valser la salade.

Vous ne pouvez pas faire confiance aux experts.

En voici la preuve.

Les recherches d’un expert diront peut-être que vous devriez publier sur Facebook deux fois par jour minimum, alors que d’autres vous diront que vous devriez publier deux fois par jour maximum.

Les uns diront que vous devriez publier jusqu’à trois fois par jour sur Twitter, d’autres diront que vous devriez tweeter jusqu’à vingt fois par jour.

Vous entendrez peut-être même quelqu’un suggérer cinquante tweets par jour.

Clairement, ces recommandations et « best practices » varient, et dans certains cas, elle varient beaucoup.

Mais voici le meilleur:

Aucune n’est fausse.

Personne ne peut se mettre d’accord sur la fréquence à laquelle vous devriez publier parce que cette réponse est différente pour chacun.

Et parce que cette réponse est différente pour chacun, même les études qui observent de nombreux web-marketers ne trouveront pas d’éléments communs ou de conclusions qui sont pertinentes pour VOUS.

On pourrait étudier 10,000 comptes Twitter, mais si leurs audiences sont différentes de la vôtre, les résultats ne reflèteront pas nécessairement ce que vous devriez faire!

Cela ne veut cependant pas dire qu’il n’y a pas de réponse à cette question.

Il n’y a juste pas une réponse universelle, ou une réponse que vous pouvez trouver avec une recherche Google rapide.

Il y a des manières de déterminer la fréquence à laquelle vous devriez publier sur les réseaux sociaux, et pour commencer, vous pouvez vous rapprocher directement de Facebook pour des conseils.

À quelle fréquence Facebook souhaite-t-il que vous publiez?

En Octobre 2017, Facebook publiait ses News Feed Publisher Guidelines, un guide complet de 8,400 mots détaillant toutes les choses à faire à ne pas faire pour publier du contenu qui obtient des résultats.

Vous pouvez lire le document complet ici si vous avez un peu de temps à tuer mais on vous a déjà trouvé quelques articles très intéressant répondant à notre question.

Par exemple, Facebook dit que vous devriez publier fréquemment.

Facebook montre le contenu qu’il pense pouvoir intéresser des personnes individuellement. Donc plus vous publiez des choses de qualité, plus vous avez de chance de connecter avec une audience.

Nous avons écrit sur la manière dont Facebook décide qui voit vos publications dans cet article.

Vous n’avez pas non plus besoin de vous inquiéter d’accidentellement spammer les gens.

Parce que Facebook utilise un algorithme qui détermine qui voit vos publications et quand. Facebook fait aussi en sort que votre audience ne voit pas trop de vos publications.

En leurs propres termes, « vous n’avez pas à vous inquiéter de spammer vos fans ou vos abonnés si le contenu que vous publiez est neuf et de grande qualité. »

On sait. Ça soulage d’entendre ça.

Est-ce que cela signifie que vous devriez publier 100 fois par jour sur Facebook? Probablement pas. Mais cela ne veut pas dire non plus que vous devez vous limiter à une fois ou deux par jour par peur d’en faire trop.

Et leur autre grand conseil sur la fréquence idéale de vos publications?

Ne cherchez pas la recette miracle pour atterri sur le fil d’actualité.

Voici ce qu’ils en disent:

« Les marques ont du succès de manières très différentes et avec des stratégies de publications très différentes. Il n’y a pas de meilleur moment pour publier, de nombre de publications ou de type de publication qui fonctionneront pour l’ensemble de marques. L’important c’est de créer du bon contenu dont vous penser qu’il intéressera votre audience. »

Et:

« Ne copiez pas la stratégie de votre concurrent. Chaque audience est différente. Utilisez vos propres statistiques comme guide pour construire une stratégie de création et publication à laquelle vos fans répondront. »

Alors, voilà, l’info à la source: il n’y a pas de réponse universelle à la question de la fréquence de publication sur les réseaux sociaux.

Mais vous pouvez toujours trouver par vous-même.

Vous allez devoir y mettre un peu d’huile de coude, mais c’est quelque chose que vous pouvez tout à fait déterminer tout seul.

Vous voulez voir comment?

On va vous montrer!

Trouver votre « sweet spot »

Pour commencer, si vous visitez l’onglet Statistiques de votre Page Facebook et cliquez sur Publications, vous y trouverez un découpage complet de quand les personnes qui composent votre audiences tendent à utiliser Facebook.

Vous y trouverez un graphique comme celui-ci, qui détaille cette info jour-par-jour et heure-par-heure:

Par exemple, si l’on décidait les meilleurs moments pour publier du contenu, on éviterait d’en mettre trop entre 3 et 6 heures du mating, quand peu de nos abonnés sont sur Facebook.

Ce qui n’est pas surprenant vu que près de 3 abonné sur 4 sont en France, quelque chose que vous pouvez trouver dans la partie Personnes de vos Statistiques.

La partie Publications de vos Statistiques vous montre aussi l’historique de vos publications: ce que ce que vous avez partagé et quand, avec le reach et l’engagement obtenu à chaque fois.

C’est ici que vous regardez périodiquement la performance de vos publications.

Mais disons qu’à la place, vous avez récemment changé votre routine de publication. Peut-être que vous êtes passé d’une par jour à trois par jour, et vous voulez voir l’effet obtenu.

La section Vue d’Ensemble de vos Statistiques montre une vue globale de votre performance sur la durée, vous pouvez y voir l’évolution de votre engagement ou de votre reach en fonction de la fréquence à laquelle vous publiez.

Alors que vous ajoutez plus de publications à votre calendrier, est-ce que vos stats d’améliorent, ou pas? Que se passe-t-il si vous enlevez quelques publications de votre calendrier? Ou que vous variez le type de publications que vous faites?

Twitter vous donne une série d’options similaires pour traquer l’efficacité de vos publications.

Dans votre Twitter Analytics, l’onglet Tweets vous donne des statistiques comme les impressions, les réponses, les retweet et les clics sur des liens sur une période donnée.

Donc, une fois encore, si vous modifiez votre routine de publication, vous pouvez facilement comparer les résultats de cette nouvelle routine avec ceux de la précédente!

Souvenez-vous juste que considérer que plus d’un facteur peut influencer ces résultats. Si l’augmentation de la fréquence a l’air d’avoir une effet négatif sur une certaine période, considérez aussi le type de contenu que vous avez partagé sur cette période!

Par exemple, voici deux jours de partage du même nombre de Tweets et de réponses, mais un jour, il y a près de 3,000 impressions de plus. Dans un cas comme celui-là, on peut éliminer le facteur de la fréquence et se concentrer sur l’analyse du type de contenu et des heures de publication:

Expérimenter requiert du temps et de la patience, mais le jeu ne vaut la chandelle. Et c’est là que vous verrez une vraie rétribution sur votre travail acharné!

Quelle est VOTRE routine de publication?

Il n’y a pas de véritable réponse universelle sur la fréquence de publication nécessaire sur les réseaux sociaux, alors quelle est VOTRE réponse?

Trouvez-vous que moins c’est mieux?

Ou publiez-vous plus vite que votre ombre?

Partagez ce que vous avez observé (et voyez ce que d’autres ont appris) dans les commentaires!

Photo by Curtis MacNewton

nunc Curabitur leo id, libero. consequat. dapibus