Une communication exceptionnelle pour une situation exceptionnelle ?

Une communication exceptionnelle pour une situation exceptionnelle ?

A situation exceptionnelle, communication exceptionnelle ? Nous en faisons l’expérience en ce moment même… La semaine dernière, nous évoquions la discrétion comme une option largement préférable à une communication inchangée, qui risquerait d’être déplacée dans un contexte tel que celui que nous vivons.

Mais une fois le ménage fait sur ce qui était prévu, comment rebondir ? Quel contenu proposer pour ne pas disparaitre des fils d’actu, sans pour autant en faire des caisses ? Petit tour d’horizon des meilleures actions du communication aperçues cette semaine sur nos réseaux…

1. Proposer du contenu lifestyle

Dans des moments où il peut être mal venu de trop mettre en avant leurs produits, les marques ont tout intérêt à se positionner comme source d’inspiration et de conseils auprès de leur communauté. Et le contenu lifestyle est idéal pour cela.

👉 Pour notre client The Collective (spécialités laitières) nous avons faire le choix de suspendre les posts trop axés produit pour proposer des astuces Do It Yourself, notamment avec la réutilisation des pots.

👉 Pour un autre de nos clients, Delta, spécialisé dans le yaourt grec, nous avons d’ores et déjà publié du contenu avec des idées de recettes faciles à réaliser à la maison.

Voici d’autres contenus que nous avons trouvé inspirants…

2. Jouer la carte de l’humour

En matière d’humour, on a eu de quoi faire cette semaine. Mais alors, par pitié, si vous allez dans ce sens, jouez-la fine.
Posez-vous les bonnes questions :  quel est le ton habituellement adopté par la marque (déjà humoristique ou non) ? Votre secteur d’activité est-il propice pour rebondir sur la situation ? Evitez à tous prix les lourdeurs qui seront 10 fois pires qu’un silence réfléchi.

👉 Pour notre client WIV (vente de vin à domicile), nous avons mis en suspens les actions prévues et avons imaginé une série de posts « pour voir le verre à moitié plein » pour les jours à venir.

 

Sinon, il y a ces posts qui nous ont bien fait rire…

3. Adopter une posture pédagogique

Lorsque nous sommes face à des situations déroutantes comme celle que nous vivons, nous sommes bien souvent en manque d’informations et de repères. Les médias en ligne l’on bien compris et en ont fait le sujet principal de leurs derniers articles. Si l’information est pertinente et possède une vraie valeur ajoutée, le contenu devient alors ultra qualitatif.

C’est notamment le cas pour ces deux articles :

 👉 Maddyness – Entrepreneurs, tout ce que vous devez savoir pour faire face au coronavirus

👉 Welcome to the Jungle – Confinement : 13 conseils pour assurer en télétravail

Bon à savoir : contenu pédagogique ET humoristique peuvent aller ensemble !

 

4. Ne pas couper le lien

Quand le client est contraint de rester à la maison c’est la marque qui s’invite chez lui ! Outre les salles de sports, cours de danse, de yoga et autres pratiques physiques qui proposent des cours en ligne, d’autres marques s’y sont mises. C’est notamment le cas du Petit Ballon. En créant « l’Ecole du Petit Ballon », la marque propose des lives quotidiens sur Instagram pour parler vin. Une bonne idée pour maintenir le lien avec ses abonnés…

En attendant la suite des événements, vous aussi partagez-nous vos plus belles trouvailles !

Crédit photo: Markus Spiske

À la rentrée, dépassez vos objectifs

Checklist-iconAlors que vous préparez votre plan d’action pour la rentrée et commencez peut-être à tester quelques stratégies ou créations pendant les mois plus calmes de l’été, vous risquez d’en arriver au constat que vous avez de plus en plus de choses à faire et de moins en moins de temps pour les faire.

Que vous cherchiez à convaincre votre premier client, atteindre les 100,000 euros de chiffre d’affaires, voire le million, il y a une chose que vous devez mettre en place pour y arriver.

Ce n’est peut-être pas sexy ou glamour, mais c’est le moteur de petites structures comme la mienne ou de géants comme Apple ou Amazon.

C’est quoi, ce moteur?

Patience, j’y arrive.

Imaginez

Imaginez que dans votre entreprise, tous les clients sont traités avec simplicité, excellence et consistence. Imaginez que chaque jour vous sachiez exactement ce que vous avez à faire. Rien n’est laissé à l’écart. Tout est traité comme il se doit. Votre entreprise fonctionne de manière fiable, entière et sans une once de stress.

Génial? Et possible!

Comment? Avec la mise en place de systèmes.

C’est quoi un système et comment peuvent-ils vous aider à atteindre vos objectifs?

Un système est une série d’actions répétées en boucle. Un système est une méthode constante et fiable à laquelle vous faites confiance; en clair, vous n’avez pas besoin d’y réfléchir à deux fois pour savoir si ça va fonctionner ou non. Quand les systèmes en place dans votre entreprise fonctionnent il n’y a pas de stress, drame, souci ou inconsistence.

Cette attitude insouciante est ce que je veux pour vous. Parce que quand vous n’êtes pas entrain de vous inquiéter sur l’opérationnel quotidien, vous pouvez vous concentrer sur vos objectifs de la rentrée.

Créer votre système personnel en cinq étapes

Étape 1: considérez toutes vos options

Faites votre liste de tâches, de l’intégration des nouveaux clients, à l’écriture de vos articles de blog, en passant par la rédaction de votre newsletter, votre comptabilité, répondre aux emails…

Étape 2: Choisissez un premier thème à « systématiser »

Dans la liste ci-dessus, choisissez un aspect à systématiser en priorité. Vous pouvez choisir l’aspect qui crée le plus de frustration ou celui qui vous délivrerait d’un grand poids une fois mis en place.

Étape 3: Listez tous les détails

Pour le thème choisi, listez tous les petits détails nécessaire à sa complétion.

Prenons l’exemple de la rédaction de votre newsletter. Vous devez inclure sa rédaction, sa mise en page (ou la livraison de votre contenu à votre assistant(e) pour qu’il/elle le formalise dans votre template), sa relecture, l’envoi, et toutes les autres étapes spécifiques à votre entreprise.

Passez par toutes ces actions mentalement pour vous assurer que vous n’avez rien oublié.

Étape 4: Posez tout, trouvez les éléments manquants, comblez les lacunes

Maintenant que vous avez listé toutes étapes de votre système, mettez les dans l’ordre. Qu’est-ce qui vient en premier, en second, ensuite…?

Chemin faisant, notez s’il y’a des lacunes existantes, des points de friction. Parfois vous vous rendrez compte que vous réalisez une certaine étape différemment à chaque fois.

Notez toutes les manques et les inconsistances car la prochaine étape consiste à les combler!

Avez-vous besoin d’une check-list pour votre newsletter, pour vous aider à vous assurer que vous transmettez à votre assistant(e) tous les éléments dont il/elle a besoin? Avez-vous besoin de créer des emails-types pour les choses que vous répétez tout le temps?

Listez toutes les choses dont vous avez besoin pour rendre votre système fonctionnel, ensuite, plus qu’à les mettre en place.

Étape 5: Implémentez et testez votre système

Une fois que votre système complet est en place, que tous les fossés sont comblés, il est temps de le mettre au travail. Décidez d’une phase de mise en place où vous allez le tester.

Généralement, lors des premiers rounds de test, on trouve de nouvelles améliorations possibles. Et c’est ok! Cela fait partie du process. Notez simplement les moments où les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez, modifiez votre système en conséquence, comblez les manques, et testez à nouveau. Cela ne prendra que quelques itérations avant de rouler comme sur des billes.

Démarrez avec les systèmes

Si vous ne savez pas par où commencer, voici deux exemples de systèmes que vous pourriez mettre en place dans votre entreprise: les astuces gagne-temps pour trouver de nouveaux clients ou comment créer une page de témoignages qui vend à votre place. Ce sont deux exemples de systèmes que j’ai mis en place dans mon entreprise et que j’ai aidé certains clients à mettre en place. Cela vous montrera comment on bâtit un système concret, et comment vous pouvez le faire aussi.

Par où allez vous commencer?

Maintenant que vous comprenez comment les systèmes vont vous aider à atteindre vos objectifs de rentrée, dites-moi…

  1. Dans votre entreprise (ou dans votre vie), où pourriez-vous tirer le plus de bénéfice d’un bon système?
  2. Qu’allez-vous faire, AUJOURD’HUI, pour mettre votre premier système en place?

J’ai hâte de lire vos réponses dans les commentaires.