Later, notre nouvel outil de planification Instagram

Later, notre nouvel outil de planification Instagram

Après des années de fidélité à Hootsuite, l’équipe RDE teste un nouveau jouet dédié à la planification sur les réseaux sociaux ! C’est l’outil Later qui a attiré notre attention… Nous avons profité de l’été pour migrer petit à petit nos différents comptes clients sur celui-ci. Un mois d’utilisation plus tard et… Cette plateforme de veille / programmation fait désormais de nos indispensables !

Later, outil de planification pour Instagram… Mais pas que !

Pourquoi choisir un outil de planification spécialisé pour Instagram ?

Tout simplement car le réseau social se développe très fortement ces dernières années. Nous avons donc de plus en plus de demandes de création et d’animation de comptes Instagram.

Il faut savoir qu’Instagram comporte de nombreuses fonctionnalités de publication très spécifiques (création d’album, mention, vidéo, story, story à la une, IGTV)… Et qui sont peu prises en compte sur des plateformes pourtant complètes comme Hootsuite.

Le fait qu’Instagram soit un réseau social de contenus visuels peut vite faire de sa gestion un vrai casse-tête. Il ne s’agit pas simplement de publier ses différents contenus à la suite comme sur Facebook, il faut également s’assurer d’un rendu global esthétique et cohérent.

Bref Hootsuite ayant atteint ses limites, il était temps d’opter pour un outil spécialisé.

La force de Later est d’offrir une plateforme conçue à la base pour la publication sur Instagram. Mais pas que ! Il est désormais possible de publier sur les principaux réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, LinkedIn.

Later peut donc tout à fait remplacer votre outil de planification habituel… Passons donc en revue les différentes fonctionnalités proposées :

Les fonctionnalités de Later à découvrir

La programmation peut se faire à votre guise via l’interface web – beaucoup plus user-friendly qu’Hootsuite – ou l’application mobile (disponible sur IOS et Android).

Prévisualiser

Les connaisseurs d’Instagram savent qu’avant de publier quoi que ce soit, il faut s’assurer que le rendu sur le profil soit avant tout joli ! Cela demande un peu d’organisation car les publications sont pensées comme des ensembles cohérents, capables de vivre ensemble.

Later l’a bien entendu pris en compte et propose un calendrier permettant de visualiser tous vos contenus programmés.

Il est ainsi facile de réorganiser l’ordre de vos publications si besoin avec un simple glisser-déposer.

Programmer

Pour publier, c’est tout aussi facile. Vous commencez par télécharger votre contenu dans votre bibliothèque de média. Il est possible de lier votre compte Dropbox ou Google Drive, très pratique !

Une fois cela fait, il vous suffit de cliquer sur la photo ou la vidéo qui vous intéresse pour créer votre post :
rédiger votre texte
ajouter vos hashtags (un moteur de suggestions de hashtag est intégré)
déterminer la date et l’heure de publication (une option d’aide est disponible afin de choisir le meilleur moment pour publier en fonction de vos précédents résultats obtenus sur vos dernières publications)

Une fois votre publication prête, elle s’ajoute à votre calendrier !

Si vous possédez un compte Instagram Business, vous n’avez plus rien à faire. Les publications seront postées directement depuis Later.

Si ce n’est pas le cas, vous recevrez une notification le jour J afin de valider la publication sur Instagram. Ou vous pouvez aussi décider de passer en compte Business, cela prend 5 minutes !

Faire de la veille

Afin de préparer la suite de votre calendrier ou pour réaliser votre veille, accédez à la fonction de recherche intégrée sur Later.

Que cela soit sur un nom de compte ou des hashtag spécifiques, trouvez facilement du contenu de qualité voire de l’UGC (User Generated Content) à repartager.

Pour partager le contenu d’un autre utilisateur, nous passons généralement par l’application Repost. Celle-ci permet notamment d’ajouter la mention du nom du compte directement en bas à droite ou à gauche de la photo. Mais pas de programmer à l’avance ! Ce qui peut être vite chronophage lorsque l’on partage très régulièrement du contenu créé par sa communauté.

Later vous permet de repartager une photo et une vidéo tout en mentionnant le compte dans le texte de la publication. Ce n’est pas encore parfait mais c’est un début !

Accéder au reporting intégré

Enfin, une option assez poussée est celle du système de reporting.

Visualisez en un coup d’œil l’activité de votre compte grâce à de nombreuses catégories d’indicateurs tels que :

  • la performance générale de votre compte (nombre de followers, croissance mois par mois, vue de profil, clic sur le site web, clic du lien dans la bio…)
  • la performance de vos posts (impression, reach, like, commentaire, enregistrement…)
  • la performance de vos stories (impression, reach, réponses, durée de vue…)
  • l’analyse de votre audience (âge, sexe, localisation, moments d’activité sur Instagram…) 

Combien ça coûte ?

Un outil aussi complet a évidemment un coût ! Celui-ci reste toutefois relativement bas, le plus cher étant le compte dédié aux agences à 49$ par mois. D’autres plans pro démarrent à 10$ selon le nombre de comptes Instagram que vous souhaitez connecter.

Vous pouvez même décider de tester l’outil gratuitement au départ. Vous n’aurez pas accès à toutes les fonctionnalités et serez limités en nombre de publication par mois, mais cela reste un bon moyen de découvrir Later avant de vous lancer !

Nous n’avons pas encore exploré toutes les facettes de Later mais nous voyons déjà la différence en terme de temps passé à planifier nos posts. Ce fut donc pour nous un bon investissement !

Et vous, avez-vous déjà testé Later ? Ou un autre outil de planification dédié à Instagram ? Pourquoi celui-ci vous a t-il convaincu ?

Instagram et ses Stories à la Une

Instagram et ses Stories à la Une

Si vous êtes déjà familiers d’Instagram, vous comprenez notre amour pour le format des stories ! Dynamiques et interactives, elles ont maintenant surpassées les formats de publications classiques dans notre coeur… Et dans celui des utilisateurs ! Instagram l’a bien compris et nous encourage à jouer avec en lançant toujours plus de nouvelles fonctionnalités dédiées
La fonction « Story à la Une » (ou « Highlight » en anglais)  n’est pas une nouveauté et pourtant reste trop peu utilisée (à notre goût). Commençons par y voir un peu plus clair… 

Les stories à la Une, quelle différence avec une story classique ? 

Comme vous le savez sûrement, le format story se distingue d’un post classique du fait qu’il reste visible seulement 24h pour les utilisateurs. 

Même s’il est plus furtif, il reste un point de contact important ! Contrairement aux publications qui subissent l’algorithme d’Instagram, les stories sont visibles à l’ensemble de votre communauté. Ce format moins léché qu’un post permet de montrer l’envers du décor avec plus d’humour et d’humanité, bref il plaît plus ! 

Au vue du succès des Stories, Instagram a décidé de laisser aux comptes l’opportunité de conserver leurs stories favorites et de les catégoriser. Nos fameuses Stories à la Une donc ! 

Elles jouent un rôle important sur votre profil car elles apparaissent alors de manière permanente en premier sur votre feed.

Vos followers peuvent donc les revoir ou y accéder en se rendant sur votre profil et en cliquant sur une des icônes. 

Comment créer une story à la Une ? 

Rien de très compliqué c’est promis. 

  1. La première étape est de créer une story classique et de la publier. Une fois celle-ci publiée, retournez voir l’aperçu de votre story et cliquez en bas à droite sur « Mettre en story à la Une » ou « Highlight ».

2. Choisissez dans quelle catégorie vous souhaitez l’intégrer ou créez-en une nouvelle.

C’est terminé ! Facile non ? 

Maintenant, si vous souhaitez modifier vos Stories à la Une, vous pouvez aussi passer directement par votre profil. 

  1. Sur votre profil, cliquez sur une de vos Stories à la Une puis en bas à droite sur les trois petits points > « Modifier les Stories à la Une » ou « Edit Highlight ». 

2. Vous pouvez alors choisir de modifier le nom de votre Story à la Une, la photo de couverture qui apparaîtra sur votre profil et vous rendre dans la catégorie « Archive » pour piocher parmi vos anciennes stories à mettre en avant. 

Astuce : pour modifier la photo de couverture de votre Story à la Une, pensez bien à cliquer sur cette image comme indiqué ci-dessous. 

Vous n’êtes donc pas obligé d’utiliser une story préalablement postée mais pouvez créer des visuels spécifiques ! Pour la marque Tetley, nous avons par exemple choisi d’illustrer chaque catégorie par des icônes. 

Qu’est-ce qu’on y raconte ?   

Maintenant que vous avez toute la technique, passons au contenu. 

Les stories à la Une représente un nouvel espace d’expression que vous allez pouvoir utiliser pour parler de votre marque. 

Voici quelques exemples de catégorie :  

  • À propos de moi / de ma marque : se présenter en quelques stories et mettre en avant vos valeurs, des dates-clés, votre histoire… 
  • Mes produits / ma dernière collection / les nouveautés : mettre en avant les derniers produits sortis ou encore les best-seller. 
  • Nos clients / Ce qu’ils en ont pensé : partager les stories de vos clients, partager les retours utilisateurs. Ne pas hésiter à les mentionner et à leur laisser un commentaire en même temps ! 
  • DIY / Tuto / Recettes / Guide d’utilisation : montrer comment utiliser votre produits à travers des tuto 
  • FAQ / Questions les plus fréquentes : Si des questions reviennent régulièrement, c’est l’endroit idéal pour y répondre. Pourquoi ne pas créer une catégorie pour une catégorie de question ? Livraison, taille des produits, etc. 
  • Partenaires / Ambassadeurs : si vous travaillez avec d’autres marques ou des influenceurs, mettez les en avant sur votre profil sans oublier la mention vers leur compte ! 
  • Inspiration / Lifestyle : d’une manière générale, partagez ce qui vous fait plaisir en restant évidemment en lien avec votre domaine (citation, photographies, vidéos…) 

Pour vous donner un cas concret, voici les catégories que nous avons créé pour le compte Tetley France et le contenu que l’on peut y trouver :

Inspiration : cette catégorie nous permet de re-partager les photos lifestyle prises par nos clients (influenceurs ou non). L’objectif est de montrer comment chacun / chacune s’approprie les produits Tetley et les intégre dans leur propre univers. 

Recettes : nous partageons ici les recettes que nous créons avec les gammes Tetley comme notre Iced-tea aux fruits rouges  et thé vert Menthe ou encore nos cakes au thé Matcha ! 

DIY : on s’éloigne un peu du produit en lui-même pour jouer avec ce qui l’entoure. On retrouve ici des tuto pour réaliser un sachet de thé en forme de cœur pour la Saint-Valentin, préparer le meilleur des afternoon tea, etc. 

Lifestyle : c’est l’endroit où on partage des moments du quotidien comme notre participation au festival Dinard ou les dessous de nos shooting photo… 

Désormais à vous de jouer ! 

N’oubliez pas de mettre régulièrement à jour vos Stories à la Une pour faire vivre votre compte et surtout… D’aller jeter un œil à vos statistiques de temps en temps pour vérifier quelle catégorie plaît le plus ! 😉 

Photo by Sandrachile

La fin du règne des likes sur Instagram

La fin du règne des likes sur Instagram

La rumeur court depuis quelques mois déjà et… Oui, ça y est, les likes commencent à disparaître d’Instagram !

Cette fonctionnalité est pourtant le coeur même du réseau social. On poste une photo ou une vidéo et on guette avec impatience la croissance du nombre de « j’aime ».

En tant que marques ou professionnels, c’est également un indicateur primordial pour mesurer l’impact et l’intérêt de la communauté pour notre contenu.

Que cache donc ce revirement de position de la part d’Instagram ?

Pourquoi Instagram décide de supprimer les likes ?

Pour commencer, il faut savoir qu’ une étude avait été menée en 2017 par la Royal Society for Public Health (l’Institut royal de santé public) et avait pointé du doigt Instagram comme étant un réseau social mauvais pour la santé mentale des jeunes, au Royaume-Uni.

Les raisons évoquées sont à la fois une mauvaise image de soi – à force de se comparer aux autres et aux nombreuses figures « parfaites » et souvent « photoshoppées » – et une addiction aux réseaux sociaux, d’une manière générale, qui engendre troubles du sommeil, anxiété voire parfois dépression et isolement.

L’année d’après, un rapport du Pew Research Center, en 2018, venait corroborer ces faits. Selon eux, près de 40% des jeunes se sentaient obligés de ne partager que les contenus ayant rassemblé beaucoup de likes ou de commentaires. Ce phénomène montre bien que les utilisateurs d’Instagram peuvent subir une pression sociale qui est accrue du fait qu’une grande majorité d’entre-eux soit encore des adolescents.

Instagram n’avait jamais répondu à ces différentes accusations. Du moins, pas de manière directe !

Et pourtant, début 2019, voici le discours que tenait un porte-parole de la société : « Nous voulons que vos abonnés se concentrent sur les photos et vidéos que vous partagez et non sur le nombre de personnes qui les aiment. »

Vous devinez la suite ?

Une nouvelle fonctionnalité annoncée…

Ou plutôt une disparition de fonctionnalité est annoncée !

La suppression du nombre de like sous les contenus est en effet sous-entendue mais d’abord testée au Canada en avril. Il faut croire que les tests ont été positifs car en juillet, la marque listait officiellement sur Twitter les prochains pays qui feraient office de cobayes…

Comme vous pouvez le constater, la France n’est pas encore touchée par le phénomène mais cela ne devrait plus tarder…

Par contre, étant donné que je suis moi-même exilée en Australie depuis quelques mois, je fais partie des utilisateurs-testeurs ! Je peux donc partager avec vous mes premières impressions.

Concrètement, qu’est-ce que ça change ?

Je n’ai pas mis longtemps à m’apercevoir du changement. Au contraire, il est intéressant de voir à quel point cela m’a déstabilisé dès les premiers instants !

Si l’on est habitué à ce que nos réseaux sociaux favoris changent de design et d’interface régulièrement (cela nous contrarie d’ailleurs toujours sur le coup !), il est rare qu’un si petit détail nous chiffonne autant.

Voyez par vous-même avec le célèbre compte du photographe Matt Glastonbury. Ses merveilleuses photos de paysages australiens sont suivies par 146 000 followers sur Instagram et, désormais, voici les informations disponibles sous chacune d’entre-elles :

Comme vous pouvez le constater, deux versions semblent être testées par Instagram :
– la première ne montre AUCUNE information concernant le nombre de like, ni même si UNE personne a déjà liké la photo.
– la seconde n’indique qu’une personne « nom de la personne (généralement une personne de votre réseau si c’est le cas) » et d’ « autres ». En cliquant sur others (« autres »), vous aurez accès à la liste des noms des comptes ayant liké mais ne sera jamais indiqué le nombre. Si vous tenez à obtenir un chiffre, il faudra donc vous amuser à les compter !

Et cela fonctionne de la même manière pour votre propre profil. La seule différence est que vous êtes capables de connaître le nombre de personnes exactes ayant liké votre publication en cliquant sur « others », mais pas vos abonnés !

Du point de vue utilisateur, j’ai trouvé la démarche intéressante.

Elle permet de ne plus juger une photo au première abord en se basant sur un chiffre attribué, une note donnée par d’autres.

C’est un réflexe devenu naturel étant donné qu’il s’agit de la première information à laquelle vous avez accès, avant même le nom du compte dans la description. On a l’impression de retrouver un peu de libre-arbitre !

En vérité, les acteurs ayant le plus mal réagi à cette annonce ont été les influenceurs. En effet, leur business sur Instagram qui est en fait leur influence et la taille de leur communauté se traduisent par un nombre de follower, un nombre de like sous leur publication, un nombre de vue, etc.

Ils perdent donc un indicateur majeur pour justifier de leur impact auprès des marques qu’ils contactent.

Il est pourtant bon de rappeler qu’avec cette nouvelle version, Instagram fait également la chasse à l’achat de faux-likes. Très répandu depuis quelques temps, les utilisateurs avaient largement critiqué ce manque d’authenticité et perdu peu à peu confiance en la plateforme.

Enfin, côté marques, c’est également un indicateur de mesure qui disparaît mais… Ce n’est pas le plus important !

On vous en avait déjà parlé dans cet article de mars : « la course aux likes sur les réseaux sociaux ».

Cela pousse petit à petit mais très sûrement les entreprises à enfin se concentrer un indicateur primordial : l’engagement !

Et vous, qu’est-ce que vous pensez de cette disparition des likes ? Hâte que cela arrive en France ?

3 applis pour créer un feed Instagram digne des meilleurs influenceurs

3 applis pour créer un feed Instagram digne des meilleurs influenceurs

Qui n’a jamais été en admiration devant les sublimes visuels de son instagrameur.euse préféré.e ? Qu’elle soit culinaire, liée au voyage ou inspirante, la qualité d’une photo pour un compte Instagram qui cartonne, c’est le nerf de la guerre ! Et ça, les influenceurs et influenceuses l’ont bien compris. Vous aussi vous avez remarqué, ce petit truc en plus qui rend leur profil et leurs photos si belles mais vous n’arrivez pas à mettre le doigt dessus ? Voici leur botte secrète : un feed* travaillé et des tonalités de couleurs similaires. Il existe aujourd’hui une multitude d’applications qui vous permettent de retoucher rapidement vos photos pour leur donner une ambiance commune et faire de votre feed Instagram un véritable chef d’œuvre.

Nous avons testé 3 rien que pour vous…

Rassurez-vous, retoucher une photo n’est, fort heureusement, plus réservé aux experts Photoshop. Avec la montée en puissance d’Instagram, de nombreux outils de retouches et de filtres ont vu le jour. Des applications gratuites qui proposent des options de retouche plus poussées que celles proposées sur le réseau social, mais qui restent malgré tout très simple d’utilisation. Parmi les plus utilisées, nous en avons retenu trois que nous avons testées : VSCO, Lightroom et Snapseed.

VSCO

VSCO revient souvent comme l’application de retouche la plus utilisée pour retravailler des photos à publier sur les réseaux sociaux. Dès la première utilisation, l’outil est assez simple à manier et intuitif. Si vous avez déjà retouché des photos via Instagram, vous ne serez pas dépaysé : lumière, contraste, netteté, saturation… Tout y est ! En plus des fonctionnalités déjà proposées par Instagram, vous pourrez travailler sur la balance de blancs, le ton ou encore le grain de la photo. VSCO propose également un très grand nombre de filtres qui, couplés aux réglages de retouches, vous permettront d’obtenir un filtre quasi unique pour vos photos.

Les plus :

  • Possibilité de prendre des photos directement via l’application
  • Possibilité de créer et d’enregistrer une formule à partir de vos propres réglages, pour vos futures retouches (mais en version payante)
  • Application intuitive et complète : bon compromis entre la technicité et la facilité d’utilisation.

Les moins :

  • Une multitude de filtres existants, mais seulement 5 filtres disponibles gratuitement. Tous les autres (ainsi que d’autres réglages de retouche) sont bridés et réservés aux abonnements payants.

Facilité d’utilisation : 4/5
Diversité des outils et réglages : 3/5
Technicité 3/5

Dans cet exemple, nous avons retouché les visuels pour obtenir un filtre identique qui harmonise les teintes.

Lightroom

Lightroom est l’application idéale pour tous ceux qui font régulièrement de la retouche et qui ont besoin de le faire sur téléphone. Cet outil est un logiciel du pack Adobe, disponible en application gratuite sur téléphone. Les fonctionnalités de réglages sont assez techniques et permettent d’obtenir des retouches précises et poussées. De nombreux avis indiquent que les utilisateurs bénéficient de quasiment tous les réglages disponibles sur la version PC ou Mac. Malgré cela, l’application se prend facilement en main et est très agréable d’utilisation. Le gros gros plus : vous avez la possibilité de copier les paramètres de retouche d’un visuel pour les coller sur un autre.

Les plus :

  • Des tutoriels vidéo disponibles pour prendre en main l’outil
  • Existence de filtres déjà conçus
  • Possibilité de prendre des photos directement via l’application.
  • Possibilité de copier/coller les paramètres de retouche d’un visuel à l’autre
  • Sur la version payante, possibilité de se créer un filtre personnalisé et rien qu’à soi

Les moins :

  • Nécessite d’avoir des bases en retouche photo pour comprendre l’utilité de tous les réglages pour pouvoir tous les exploiter judicieusement.

Facilité d’utilisation : 3/5
Diversité des outils et réglages : 4/5
Technicité 5/5

Dans cet exemple, nous avons retouché les visuels pour avoir un feed avec une dominante de bleu.

Snapseed

Plus artistique, Snapseed est un outil qui sera plutôt adapté pour personnaliser vos photos plutôt que pour les retoucher. Avec des fonctionnalités de retouche plus limitées que celles des autres outils (on conserve tout de même le cadrage, la luminosité, le contraste…), l’application possède néanmoins des réglages intéressants si vous souhaitez apporter une touche supplémentaire à un visuel : ajout de texte, ajout de cadre, filtres très prononcés… Ce qui est vraiment appréciable avec cette application, c’est sa facilité d’utilisation et son ergonomie.

Les plus :

  • Pas de fonctionnalité payante, tous les réglages de l’appli sont utilisables
  • Simplicité d’utilisation

Les moins :

  • Pas de possibilité d’importer plusieurs photos en même temps, ni d’avoir une vue globale des images retouchées
  • Les réglages de retouche sont limités et moins précis que sur d’autres outils
  • Les filtres disponibles ne donnent pas de rendu aussi naturel qu’une autre application de retouche.

Facilité d’utilisation : 4/5
Diversité des outils et réglages : 2/5
Technicité 1/5

Après ce tour d’horizon des applications de retouche les plus populaires, vous avez désormais toutes les clés pour construire un feed qui déchire et concurrencer les meilleur.e.s instagrameurs.euses ! Il est cependant important de ne pas perdre de vue qu’une bonne photo prise au départ, nécessite évidemment moins de travail ensuite… A vous donc d’essayer de capter au mieux les couleurs que vous souhaitez faire prédominer dans votre feed, au moment de prendre votre photo.

Et vous, une application ou des astuces retouche à partager avec nous ?

Photos de produits : produits des Eclaireurs Pâtissiers, le concept mono produit autour des éclairs, unique à Lyon. Pour en savoir plus, c’est par ici.

*le fil de tous vos posts publiés sur votre page.

Utiliser le nouveau sticker Quiz d’Instagram

Utiliser le nouveau sticker Quiz d’Instagram

Ce n’est pas nouveau, les Stories sont de plus en plus utilisées par les marques pour générer de l’engagement auprès de leur communauté. Instagram l’a bien compris et propose régulièrement de nouvelles fonctionnalités pour notre plus grand plaisir !

Courant avril 2019, est donc apparu le sticker Quiz… Comme son nom l’indique, il vous permet de soumettre une question à choix multiples à votre audience. Lorsqu’un de vos followers clique sur une proposition, il est aussitôt informé de la correction. De votre côté, vous obtenez le détail des résultats pour chaque participant.

Facile et ludique !

Comment utiliser le sticker Quiz ?

Comme tout sticker, vous devrez d’abord vous rendre dans votre espace de création de story (cliquez sur le petit appareil photo en haut à gauche de votre page d’accueil).

Importez ou prenez une photo ou vidéo.

Cliquez ensuite sur l’icône carrée en haut à droite de votre écran pour accéder au menu des stickers. Le voici juste en bas à gauche !

Écrivez votre question puis indiquez les 2 à 4 réponses maximum. Il vous sera demandé de spécifier la bonne réponse à ce moment là également.

Attention, vous serez limités en nombre de caractère pour rédiger votre question !

Enfin, vous pouvez personnaliser la couleur de l’encadré en clinquant sur la petite roue de couleur juste au dessus :

Il ne vous reste plus qu’à publier votre Story et attendre les premiers résultats.

Pour les voir, allez sur sur votre story comportant votre quiz et cliquez en bas à gauche sur l’option « Vue par… ». Il vous sera indiqué le nombre de vote par réponse et, si vous cliquez sur une réponse, le profil des personnes ayant répondu.

Exemple d’application

Le potentiel de gamification de cette simple fonctionnalité est très intéressante pour les marques.

À vous d’imaginer le meilleur moyen de faire réagir vos abonnés mais le plus simple peut être de commencer par les tester sur votre gamme / produit / service

On vous laisse essayer ? N’hésitez pas à nous partager une capture d’écran de votre création ! 😉

Réussir à harmoniser le contenu de son compte Instagram

Réussir à harmoniser le contenu de son compte Instagram

Contrairement à d’autres plateformes sociales type Facebook, Instagram mise (presque) tout sur le visuel. Il est donc important de veiller à la cohérence visuelle de votre fil de publication. Ce n’est pourtant pas une tâche aisée. Il vous faut en effet jongler entre un rythme de publication intense, une fois par jour dans l’idéal, et une ligne éditoriale cohérente et visuellement impactante. Voici quelques astuces et outils pour vous y retrouver.

 

Définir une ligne éditoriale en amont

Pour garantir un ensemble cohérent, prenez le temps de réfléchir à la stratégie de votre compte.

  • Quels sont vos objectifs ? S’agit-il de présenter vos différents produits dans un certain univers ? De re-diriger vos abonnés vers votre site ? De créer des moodboards liés à votre marque ?
  • À quelle cible vous adressez-vous ?
  • Quels types de contenus souhaitez-vous publier ? Des photos, des illustrations, des citations, des vidéos… ? Etes-vous capables de créer ces différents contenus vous-même ou aurez-vous besoin de faire de la curation ?

Ne vous éparpiller pas dès le départ. Concentrez-vous sur ce que vous savez et aimez faire. Testez la formule que vous aurez choisi quelques temps avant de procéder à des ajustements en fonction des premiers retours.

Exercice pratique : Instagram fonctionne par ligne de 3 publications. Généralement, sur mobile, l’utilisateur pourra visualiser entre 9 à 12 publications de votre fil à la fois avant de scroller plus bas. Faîtes donc en sorte de créer des « blocs » de publication qui vivent ensemble de manière cohérente.

 

Raconter une histoire

Pour captiver vos abonnés et leur donner envie de vous suivre, votre compte doit pouvoir tenir en haleine ces derniers. Chaque nouvelle publication est l’occasion de leur faire découvrir un peu plus l‘histoire de votre marque, de vos produits ou de votre équipe.

En plus d’intégrer du storytelling, cela vous permet d’établir une stratégie de contenu qui vous aidera à trouver de l’inspiration.

Exercice pratique : Quels sont les différents sujets que vous souhaitez aborder / faire découvrir à votre communauté cette année ? Une fois définis, découpez les en sous-rubriques et indiquez en face les contenus que vous pourriez développer pour en parler.

 

Choisir une charte graphique

Souvent délaissée, l’apparence globale de votre compte est pourtant primordiale. Lorsqu’un utilisateur découvre pour la première fois votre compte, il n’aura que quelques secondes pour se décider s’il souhaite s’abonner ou non. Et pour cela, la première chose qu’il verra est votre profil faisant appraître vos dernières publications.

Un feed soigné et cohérent attitera toujous plus l’attention et donnera envie à vos futurs abonnés de vous découvrir un peu plus.

Quelques astuces pour cela :

  • Définissez une palette de couleur sur lesquelles vous allez pouvoir insister. Plutôt noir et blanc ou en couleur ? Avez-vous dans votre charte graphique une ou deux couleurs que vous pourriez utiliser pour renforcer votre identité ?  Idem pour les polices que vous utiliserez sur vos visuels, tâchez de les limiter à deux ou trois ou de faire en sorte qu’elles soient un minimum accordées.
  • Si vous souhaitez varier les types de contenu, tâchez de garder le même rythme de publication pour chacun. Cela vous permettra d’éviter de publier trois publications à la suite ne contenant que du texte par exemple.
  • Si vous souhaitez intégrer votre logo sur vos publications, créez-vous un template de base afin de positionner celui-ci toujours au même endroit d’une publication à l’autre.

 

Prévisualiser votre fil de publication 

Une fois ces différents éléments définis, il existe toutefois des outils de prévisualisation pour vous aider à organiser tout ça.  

Notre application favorite est celle de VSCO qui vous permet de prévisualiser et de retoucher vos photos avant publication. 

Mais il existe d’autres applications qui vous offrent diverses possibilités : 

  • Planoly : cette application est disponible sur mobile évidemment mais également depuis votre ordinateur, ce qui peut s’avérer très pratique ! L’outil vous permet aussi de gérer vos hashtags, de planifier  vos publications et de diviser vos visuels directement depuis l’application. 
  • Preview App : une autre application très populaire qui vous offre la possibilité de faire des retouches basiques. 

  • Unum : chargez toutes vos photos et changez leur emplacement très facilement pour tester différentes dispositions. 

Il ne vous reste plus qu’à les essayer pour trouver celle qui vous convient ! N’hésitez pas à nous partager vos comptes Instagram pour nous faire découvrir votre nouveau feed… 

Social Farmer, l’outil qui booste votre compte Instagram

Social Farmer, l’outil qui booste votre compte Instagram

Social Farmer fait partie de ces outils qui vous aident à gérer et développer votre communauté sur Instagram. Contrairement à l’outil Combin dont nous vous avions parlé précédemment, celui-ci se concentre exclusivement sur le développement de la communauté d’abonnés. La promesse mise en avant sur leur site est d’ailleurs « Créez une communauté d’abonnés réel et engagés ». Ce message a de quoi attirer car, comme on vous le répète souvent, la bonne stratégie sur les réseaux sociaux est d’avoir une fan-base suffisamment importante pour vous légitimer tout en touchant les bonnes personnes. De plus, Facebook et Instagram se sont mis à faire la chasse aux fausses communautés, basées sur un nombre important d’abonnés mais inactifs ou robot.

Toujours à la recherche de nouveaux outils à tester, nous avons donc contacté Social Farmer pour essayer l’outil durant un mois. Voici notre compte-rendu !

 

Test de l’outil Social Farmer

 

1) Paramétrer son compte

 

Le paramétrage de l’outil Social Farmer est très rapide à mettre en place car les seules informations que vous aurez à compléter sont : 

  • le nom de votre compte Instagram et le mot de passe associé 
  • le ciblage 

Pour un ciblage efficace, renseignez le maximum d’information : la typologie de personnes que vous cherchez à atteindre (sexe, âge, localisation) ainsi que les mots-clefs utilisés par celles-ci.

 

Vous pouvez donc entrer tous les mots et expressions utilisés pour décrire ou parler de vos produits et services mais aussi les noms de vos concurrents. Enfin, n’oubliez pas d’élargir aux termes et mots-clefs les plus utilisés par vos persona d’une manière générale.

 

2) Lancer l’algorithme Social Farmer

 

À partir du ciblage donné, l’algorithme Social Farmer se lance et va cibler les profils correspondants en fonction des hashtag utilisés dans leur biographie, du contenu liké et commenté, et des hashtag présents dans leur contenu. 

Un tri est fait au préalable afin de ne sélectionner que des profils « qualifiés », autrement dit pas de fake profil. On cherche à atteindre de vrais utilisateurs qui sont engagés sur la plateforme afin d’espérer par la suite pouvoir les convertir en client. 

Un fois ce tri effectué, l’application va alors s’abonner à ces comptes de manière automatisée. C’est là un des vrais avantages de ce type d’outil, car faire ce travail à la main de manière consciencieuse demande un temps considérable ! Pour éviter néanmoins de se faire repérer par Instagram comme un compte de mass-follow (ce qui n’est pas le cas ici !), l’application n’effectue qu’un nombre limité d’action, environ 500 à 600 abonnements par jour maximum.

 

3) Les résultats après 1 mois

 

Après un mois d’utilisation de l’outil, nous aurons réussi à obtenir près de 500 nouveaux followers comme vous pouvez le voir sur notre tableau de bord.  

Selon l’outil, il est possible d’obtenir entre 500 et 1500 nouveaux abonnés par mois en moyenne. Nous sommes donc dans la fourchette basse. 

J’ai eu l’occasion d’échanger avec Julie qui travaille chez Social Farmer afin qu’elle me donne les clefs pour améliorer ce score : 

« Il n’y a pas de secret. Pour que cela fonctionne, il faut avoir un contenu pertinent pour votre cible, publier 3 fois par semaine et utiliser des hashtag ! Vous pouvez également nous contacter en cours de campagne si vous souhaitez affiner votre ciblage. »

Julie

Social Media Manager , Social Farmer

De notre côté, c’est déjà ce que nous nous efforçons de faire. Nous publions tous les deux un contenu varié. Il se pourrait que nous ayons encore des progrès à faire au niveau des hashtag…

Si nous continuons le test, nous tâcherons également d’affiner les mots-clefs servant au ciblage. C’est d’ailleurs le seul petit bémol de l’outil, il n’est pas possible de savoir exactement quel mot-clef a performé par rapport aux autres. Il faut donc tester plusieurs combinaisons et affiner au fil des mois.

Nous restons toutefois satisfaites du résultat. Les 500 abonnés récupérés ne se sont pas désabonnés par la suite, comme il est courant de le voir. Cela prouve que l’algorithme a fait son travail ! Et comme on le répète, il vaut mieux être patient et construire une commaunuté plutôt que de chercher à atteindre le million d’abonné le plus rapidement possible.

 

4) Combien ça coûte ? 

Plusieurs offres sont disponibles : une sans engagement et deux avec engagement sur trois ou six mois

Nous avions testé l’offre sans engagement et avions même bénéficié de l’offre à 50€ pour le premier mois. N’hésitez pas à les contacter pour discuter de votre cas ! 😉 

[addthis tool=addthis_relatedposts_inline]
Combin, l’outil pour développer votre compte Instagram

Combin, l’outil pour développer votre compte Instagram

Après vous avoir expliqué différentes méthodes pour développer votre communauté sur Instagram, parlons peu mais parlons outil ! 

Nous en avons testé toute une ribambelle et, malheureusement, la plupart disparaisse du jour au lendemain ou ne respecte pas les règles d’Instagram (vous voilà donc avec un compte suspendu, ce qui n’est pas très pratique…). 

C’est pourquoi, lorsque Combin, nous a contacté pour tester leur outil Instagram, nous étions plus qu’intéressées. C’est parti pour un petit tour d’horizon des différentes fonctionnalités proposées ! 

Développer son compte Instagram avec Combin 

Vos publications et statistiques

Le premier onglet de l’outil est votre profil, il reprend donc toutes les publications de votre profil. L’intérêt est qu’il vous permet de visualiser en un clin d’oeil le nombre de « j’aime » et de commentaire sous chacune d’entre-elles contrairement à l’interface habituelle. 

On ne vous le répètera jamais assez mais prenez le temps d’analyser vos statistiques ! Repérez ainsi les publications générant le plus d’engagement : s’agit-il de photos comportant vos produits ? Ou au contraire des photos lifestyle ?

Profitez-en pour repérer les commentaires auxquels vous auriez oublié de répondre par la même occasion (indiqués par une petite bulle rouge sur l’outil). 

La fonction Recherche

La fonction Recherche est particulièrement intéressante pour trouver des publications ou des utilisateurs liés à votre domaine d’activité. 

C’est une des fonctionnalités qui permet de vraiment gagner du temps, voici quelques idées d’utilisation que nous avons testées

1. Faire de la veille  

Il est possible d’enregistrer plusieurs recherches. Créez donc une recherche par hashtag pour suivre l’actualité des thématiques qui touchent votre business.  

De nombreux outils  vous aideront à trouver des listes de hashtag mais vous n’avez pas besoin d’en suivre une multitude. Vous pouvez par exemple suivre les hashtag de vos concurrents, les hashtag tendance dans votre secteur, vos hashtag de marque, etc. 

Pensez à utiliser le filtre de Localisation afin de ne surveiller que les publications des personnes se trouvant dans votre zone de chalandise. Notre client étant français, nous avons ciblé nos recherches sur « France entière » mais il est également possible de se concentrer sur une ville par exemple ! 

2. Repérer des influenceurs 

Toujours en utilisant la recherche par hashtag, repérez les comptes les plus influents sur les mots-clefs visés. 

Si vous avez déjà identifié un influenceur, utilisez la recherche par utilisateur et appliquez le filtre « Abonnés ». L’outil vous classera ainsi les abonnés de l’influenceur du plus suivis au moins suivis. Vous accéderez ainsi à une liste d’influenceurs qui se rapportent généralement à la même thématique. 

3. Identifier de futurs abonnés

Une des techniques de growthacking les plus utilisées sur Instagram consiste à faire grossir son nombre d’abonnés en allant s’abonner à des comptes d’utilisateurs pouvant être intéressés par votre business. 

Pour que cela fonctionne, la problématique est bien évidemment de s’abonner à des comptes ciblés et qualifiés. 

Vous pouvez décider d’aller jeter un oeil au bassin d’audience de vos principaux concurrents, des influenceurs de votre domaine ou encore de vos propres abonnés. 

Jusqu’à maintenant, nous réalisions ce travail manuellement et cela peut vite s’avérer fastidieux… Sur Combin, nous avons donc utilisé la fonction Recherche par Utilisateur pour identifier les abonnés d’un de nos partenaires et nous abonner à l’ensemble de ces derniers en un clic. 

La prochaine étape sera de faire un tri dans quelques jours pour vérifier qu’ils se sont bien abonnés en retour. Ce qui nous amène à notre fonctionnalité préférée… 

Manager ses utilisateurs

L’onglet Utilisateur vous propose les rubriques suivantes : 

  • « Suivis » ou les personnes que vous suivez 
  • « Abonnés » ou les personnes qui vous suivent 
  • « Désabonnés » ou les personnes dont vous vous êtes désabonnées
  • « La liste noire » ou vous pouvez placer les comptes que vous ne souhaitez pas bloquer sur Instagram mais que vous ne souhaites pas voir apparaître dans vos différentes recherches
  • « La liste verte » ou les personnes qui ne vous suivent pas forcément (comme des influenceurs) mais que vous souhaitez conserver. Ils ne seront donc pas pris en compte lorsque vous déciderez de vous désabonner en masse des comptes qui ne vous suivent pas en retour. 

Dans les rubriques « Suivis » et « Abonnés », vous pouvez encore affiner votre recherche en accédant aux personnes qui vous suivent en retour… ou non ! 

Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous : 

1. Faire le tri dans vos abonnés. 

Après vous être abonnés aux comptes que vous aviez repérés, patientez quelques jours puis désabonnez-vous des comptes qui ne vous suivent pas en retour. Et ainsi de suite jusqu’à atteindre le bassin d’abonnés que vous souhaitiez. 

2. Entretenir votre communauté 

Une option intéressante de l’outil est qu’il vous permet de sélectionner l’ensemble ou une partie de votre commaunuté et de lancer les tâches suivantes : 

  • liker la dernière publication 
  • ajouter un commentaire à la dernière publication 

Cette option est très pratique car elle vous permet en quelques secondes d’accorder un peu d’attention aux personnes qui vous suivent – notion qui a toute son importance sur Instagram. Si vous souhaitez engager votre communauté, il vous faudra jouer le jeu aussi ! 

Seulement cela prend du temps… Cette fonctionnalité est donc intéressante si elle est utilisée avec parcimonie. 

En effet, si vous connaissez déjà un peu Instagram, vous devriez avoir déjà vécu ces situations :

  • recevoir un commentaire qui sonne (beaucoup trop) faux tel que « So pretty! », « I love your pictures xx », « follow me, I follow you »… 
  • voir l’ensemble de vos photos liké en une seule fois par la même personne (alors que vous en avez tout de même plus d’une centaine)

On se doute qu’un robot est derrière tout ça et cela n’est pas qualitatif, à vous de trouver la bonne fréquence et/ou le bon vocabulaire. 

3. Qualifier votre audience 

Maintenant que vous avez réussi à atteindre le nombre d’abonnés souhaité, regardons d’un peu plus près la qualité de votre audience. 

On a déjà dû vous le dire mais ce n’est pas la taille qui compte ! 

Utilisez les filtres en cliquant sur le petit entonnoir en haut à droite pour afficher la liste de vos abonnés en fonction : 

  • de leur nombre d’abonnés, ce qui vous indique le nombre de potentiels influenceurs qui vous suivent 
  • de leur date d’interaction, une communauté engagée est marque de qualité. Profitez-en pour repérer vos abonnés les plus actifs ! 

Le dernier onglet sur lequel nous serons vigilantes sur les prochaines semaines est bien évidemment la partie… Statistiques !

Surveillez le nombre d’abonnés gagnés sur votre courbe, le ratio perdu / gagné ainsi que le nombre de commentaires afin d’évaluer les résultats obtenus. 

Soyez patient car l’outil Combin a été conçu pour éviter que votre compte Instagram ne se retrouve bloqué ou suspendu à force de trop de tâches lancées ! Il se peut alors que certaines prennent plus de temps et soit reportées au lendemain. 

Nous avons eu la chance de tester la version personnelle de l’outil à $10 par mois qui vous permet de gérer un compte Instagram et de générer autant de tâches que souhaitées. Vous pouvez toutefois démarrer avec la version gratuite afin de découvrir les différentes fonctionnalités. Vous serez simplement plus rapidement limiter en terme de nombre de recherche ou d’actions par jour. 

N’hésitez pas à revenir nous dire ce que cela a donné pour vous ! 

[addthis tool=addthis_relatedposts_inline]

À quelle fréquence devriez-vous publier sur les réseaux sociaux?

À quelle fréquence devriez-vous publier sur les réseaux sociaux?

Tout le monde veut savoir à quelle fréquence il faut publier sur les réseaux sociaux.

On pari que vous vous êtes posé la question au moins une fois.

Ça parait logique.

Bien entendu tout le monde veut savoir exactement combien de fois par jour ils devraient publier ; la solution universelle, le nombre magique pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Ce serait chouette de pouvoir la mettre en place, l’oublier, et n’avoir plus jamais besoin d’y penser!

Alors, pourquoi la question est-elle aussi difficile à répondre? Quelle EST la réponse?

C’est un mystère qui a poursuivi les web marketers depuis que l’homme des cavernes a live-tweeté la découverte du feu. Alors, on a enquêté et on a trouvé quelques réponses juste pour vous.

Vous voulez voir ce qu’on a appris?

Et ce qu’en dit Facebook?

Voyez-donc!

Tout d’abord: personne n’est d’accord sur quoi que ce soit

Demander aux experts du web-marketing à quelle fréquence vous devriez publier sur les réseaux sociaux c’est comme lancer un sujet politique lors d’un dîner de famille: tout le monde a une opinion, personne n’est d’accord et quelqu’un finit toujours par envoyer valser la salade.

Vous ne pouvez pas faire confiance aux experts.

En voici la preuve.

Les recherches d’un expert diront peut-être que vous devriez publier sur Facebook deux fois par jour minimum, alors que d’autres vous diront que vous devriez publier deux fois par jour maximum.

Les uns diront que vous devriez publier jusqu’à trois fois par jour sur Twitter, d’autres diront que vous devriez tweeter jusqu’à vingt fois par jour.

Vous entendrez peut-être même quelqu’un suggérer cinquante tweets par jour.

Clairement, ces recommandations et « best practices » varient, et dans certains cas, elle varient beaucoup.

Mais voici le meilleur:

Aucune n’est fausse.

Personne ne peut se mettre d’accord sur la fréquence à laquelle vous devriez publier parce que cette réponse est différente pour chacun.

Et parce que cette réponse est différente pour chacun, même les études qui observent de nombreux web-marketers ne trouveront pas d’éléments communs ou de conclusions qui sont pertinentes pour VOUS.

On pourrait étudier 10,000 comptes Twitter, mais si leurs audiences sont différentes de la vôtre, les résultats ne reflèteront pas nécessairement ce que vous devriez faire!

Cela ne veut cependant pas dire qu’il n’y a pas de réponse à cette question.

Il n’y a juste pas une réponse universelle, ou une réponse que vous pouvez trouver avec une recherche Google rapide.

Il y a des manières de déterminer la fréquence à laquelle vous devriez publier sur les réseaux sociaux, et pour commencer, vous pouvez vous rapprocher directement de Facebook pour des conseils.

À quelle fréquence Facebook souhaite-t-il que vous publiez?

En Octobre 2017, Facebook publiait ses News Feed Publisher Guidelines, un guide complet de 8,400 mots détaillant toutes les choses à faire à ne pas faire pour publier du contenu qui obtient des résultats.

Vous pouvez lire le document complet ici si vous avez un peu de temps à tuer mais on vous a déjà trouvé quelques articles très intéressant répondant à notre question.

Par exemple, Facebook dit que vous devriez publier fréquemment.

Facebook montre le contenu qu’il pense pouvoir intéresser des personnes individuellement. Donc plus vous publiez des choses de qualité, plus vous avez de chance de connecter avec une audience.

Nous avons écrit sur la manière dont Facebook décide qui voit vos publications dans cet article.

Vous n’avez pas non plus besoin de vous inquiéter d’accidentellement spammer les gens.

Parce que Facebook utilise un algorithme qui détermine qui voit vos publications et quand. Facebook fait aussi en sort que votre audience ne voit pas trop de vos publications.

En leurs propres termes, « vous n’avez pas à vous inquiéter de spammer vos fans ou vos abonnés si le contenu que vous publiez est neuf et de grande qualité. »

On sait. Ça soulage d’entendre ça.

Est-ce que cela signifie que vous devriez publier 100 fois par jour sur Facebook? Probablement pas. Mais cela ne veut pas dire non plus que vous devez vous limiter à une fois ou deux par jour par peur d’en faire trop.

Et leur autre grand conseil sur la fréquence idéale de vos publications?

Ne cherchez pas la recette miracle pour atterri sur le fil d’actualité.

Voici ce qu’ils en disent:

« Les marques ont du succès de manières très différentes et avec des stratégies de publications très différentes. Il n’y a pas de meilleur moment pour publier, de nombre de publications ou de type de publication qui fonctionneront pour l’ensemble de marques. L’important c’est de créer du bon contenu dont vous penser qu’il intéressera votre audience. »

Et:

« Ne copiez pas la stratégie de votre concurrent. Chaque audience est différente. Utilisez vos propres statistiques comme guide pour construire une stratégie de création et publication à laquelle vos fans répondront. »

Alors, voilà, l’info à la source: il n’y a pas de réponse universelle à la question de la fréquence de publication sur les réseaux sociaux.

Mais vous pouvez toujours trouver par vous-même.

Vous allez devoir y mettre un peu d’huile de coude, mais c’est quelque chose que vous pouvez tout à fait déterminer tout seul.

Vous voulez voir comment?

On va vous montrer!

Trouver votre « sweet spot »

Pour commencer, si vous visitez l’onglet Statistiques de votre Page Facebook et cliquez sur Publications, vous y trouverez un découpage complet de quand les personnes qui composent votre audiences tendent à utiliser Facebook.

Vous y trouverez un graphique comme celui-ci, qui détaille cette info jour-par-jour et heure-par-heure:

Par exemple, si l’on décidait les meilleurs moments pour publier du contenu, on éviterait d’en mettre trop entre 3 et 6 heures du mating, quand peu de nos abonnés sont sur Facebook.

Ce qui n’est pas surprenant vu que près de 3 abonné sur 4 sont en France, quelque chose que vous pouvez trouver dans la partie Personnes de vos Statistiques.

La partie Publications de vos Statistiques vous montre aussi l’historique de vos publications: ce que ce que vous avez partagé et quand, avec le reach et l’engagement obtenu à chaque fois.

C’est ici que vous regardez périodiquement la performance de vos publications.

Mais disons qu’à la place, vous avez récemment changé votre routine de publication. Peut-être que vous êtes passé d’une par jour à trois par jour, et vous voulez voir l’effet obtenu.

La section Vue d’Ensemble de vos Statistiques montre une vue globale de votre performance sur la durée, vous pouvez y voir l’évolution de votre engagement ou de votre reach en fonction de la fréquence à laquelle vous publiez.

Alors que vous ajoutez plus de publications à votre calendrier, est-ce que vos stats d’améliorent, ou pas? Que se passe-t-il si vous enlevez quelques publications de votre calendrier? Ou que vous variez le type de publications que vous faites?

Twitter vous donne une série d’options similaires pour traquer l’efficacité de vos publications.

Dans votre Twitter Analytics, l’onglet Tweets vous donne des statistiques comme les impressions, les réponses, les retweet et les clics sur des liens sur une période donnée.

Donc, une fois encore, si vous modifiez votre routine de publication, vous pouvez facilement comparer les résultats de cette nouvelle routine avec ceux de la précédente!

Souvenez-vous juste que considérer que plus d’un facteur peut influencer ces résultats. Si l’augmentation de la fréquence a l’air d’avoir une effet négatif sur une certaine période, considérez aussi le type de contenu que vous avez partagé sur cette période!

Par exemple, voici deux jours de partage du même nombre de Tweets et de réponses, mais un jour, il y a près de 3,000 impressions de plus. Dans un cas comme celui-là, on peut éliminer le facteur de la fréquence et se concentrer sur l’analyse du type de contenu et des heures de publication:

Expérimenter requiert du temps et de la patience, mais le jeu ne vaut la chandelle. Et c’est là que vous verrez une vraie rétribution sur votre travail acharné!

Quelle est VOTRE routine de publication?

Il n’y a pas de véritable réponse universelle sur la fréquence de publication nécessaire sur les réseaux sociaux, alors quelle est VOTRE réponse?

Trouvez-vous que moins c’est mieux?

Ou publiez-vous plus vite que votre ombre?

Partagez ce que vous avez observé (et voyez ce que d’autres ont appris) dans les commentaires!

Photo by Curtis MacNewton

Utiliser un compte Instagram Business

Utiliser un compte Instagram Business

Avez-vous pensé à convertir votre compte Instagram en compte Instagram Business ?
Contrairement à Facebook qui oblige toutes entreprises ou marque à se créer un compte professionnel, créer un compte Instagram Business reste une option à laquelle vous ne pensez pas toujours.
Il est pourtant dommage de s’en priver, car comme sur Facebook, vous passez à côté de plusieurs fonctionnalités bien utiles…

Comment passer à un compte Instagram Business ?

La première étape est bien évidemment de commencer par vous créer un compte Instagram.

Pour cela, choisissez un nom d’utilisateur (le nom de votre entreprise par exemple), ajoutez une photo de profil (votre logo), ajoutez une courte biographie et n’oubliez pas d’indiquez un lien (vers votre site, votre blog…). Ce dernier élément est primordial car la biographie est le seule emplacement permettant de mettre un lien cliquable. Les publications Instagram ne le permettent malheureusement pas…

Votre compte créé, il ne vous reste plus qu’à le convertir en compte Instagram business. Et pour cela, la seule contrainte est de posséder une Page Entreprise Facebook que vous devez relier à votre compte Instagram.

Cliquez sur les trois petits points en haut à droite de votre profil  puis sur « Passer à un compte professionnel« .

Les fonctionnalités de votre compte Instagram business

La création d’un compte Instagram Instagram vous donne désormais accès à plusieurs fonctionnalités :

Les Statistiques

 

Élément essentiel pour mesurer la performance de votre présence, les statistiques Instagram Business vous donneront de précieuses informations concernant vos publications et votre audience.

Pour y accéder, retour sur votre profil personnel et cliquez sur l’icône Statistique en haut à droite.

Trois sections sont disponibles :

  • Activité : accédez à un résumé des interactions effectuées sur votre profil (visites du profil, clic sur votre site web, clic pour obtenir l’itinéraire vers votre adresse…). En dessous, dans la partie Découverte, vous retrouvez la portée de vos publications (le nombre de personne ayant vu l’une de vos publications) et le nombre d’impression (nombre total de fois où vos publications ont été vu) sur la dernière semaine.
  • Contenu : cette section vous permet d’accéder à des statistiques plus poussées sur chacune de vos publications et stories. Outre le nombre de j’aime et commentaire, vous avez surtout la possibilité de savoir comment des personnes vous ont découvert (via la page d’accueil / votre profil / les hashtag utilisés) et quelles actions en ont découlé (abonnement à votre profil / clic sur votre profil / clic sur votre site web). De la même manière sur les stories, vous pourrez voir quels sont les contenus qui plaisent le plus à votre communauté en regardant de plus près le nombre d’abandon ou de retour sur celles-ci.
  • Abonnés : des informations intéressantes à noter également dans cette dernière section à savoir d’où viennent vos abonnés (ville et pays), qui sont-ils (sexe et âge) et quand sont-ils connectés sur l’application (jour et horaire).

 

Les Promotions

 

Une autre fonctionnalité très utile d’Instagram Business est de créer des publicités directement depuis votre application !

Cliquez sur le bouton Promouvoir sur votre profil. Il ne vous reste plus qu’à vous laisser guider et à choisir :

  • la publication que vous souhaitez booster
  • l’objectif visé (visites de profil, trafic vers le site web, vues de publication)
  • la cible que vous cherchez à atteindre (similaire à votre base d’abonnés, locale ou déterminés selon des critères que vous déterminerez tels que l’âge, le sexe, le lieu et les centres d’intérêt)
  • le budget et la durée

 

Les Coordonnées

The last but not the least ! Il vous est désormais possible de compléter les informations de votre profil en ajoutant notamment :

  • un numéro de téléphone 
  • une adresse e-mail 
  • une adresse physique 
  • un bouton d’appel à l’action (à relier avec d’autres application de réservation par exemple type La Fourchette ou Yelp)

Pour cela, cliquez sur Modifier le profil puis sur Options de communication pour permettre à vos abonnés de vous joindre plus facilement.

Vous voilà parés ! De nouvelles fonctionnalités devraient apparaître car l’interface est encore récente donc surveillez cela de près. Nous on retourne jeter un oeil à nos statistiques pour préparer nos futures publications… 😉

[addthis tool=addthis_relatedposts_inline]