Lorsque vous allez faire un tour sur votre flux LinkedIn, vous voyez probablement cette petite fenêtre aguichante tout en haut :

La question est: vous arrive-t-il de l’utiliser ?

Devriez-vous le faire ?

La plateforme de publication interne de LinkedIn est pratique, mais lorsque vous gérez également un blog pour votre entreprise, elle peut sembler un peu redondante. Vous vous demandez peut-être :

« Dois-je m’enquiquiner à publier sur LinkedIn si j’ai déjà un blog ? »

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a une réponse à cela !

La mauvaise nouvelle, c’est que cette réponse est un « peut-être » retentissant.

Vous allez vite comprendre, c’est promis.

Alors, qu’en est-il et devriez-vous profiter de cette possibilité de publiser des articles sur LinkedIn ?

Ou est-ce une complète perte de temps par rapport à la tenue d’un blog sur le site de votre entreprise ?

Examinons quelques-uns des principaux avantages et inconvénients de la publication d’articles sur LinkedIn, et vous pourrez décider par vous-même.

En commençant par…

Pour : LinkedIn partage votre contenu avec un public pertinent pour vous

Lorsque vous écrivez un article de blog pour votre propre site, la responsabilité de partager ce contenu sur les réseaux sociaux, dans votre newsletter, en l’imprimant, en l’attachant à la patte d’un pigeon voyageur, ou autre moyen de communication que vous pouvez imaginer… vous incombe.

Par contre, lorsque vous écrivez un article directement sur LinkedIn, LinkedIn partage cet article pour vous ; plus précisément, avec votre réseau et vos abonnés.

L’inconvénient est qu’ils ne le partageront pas avec TOUTES ces personnes. Plus d’informations à ce sujet dans une seconde.

Vous pouvez également ajouter des hashtags à votre article avant de le publier, cela permettra aux utilisateurs de LinkedIn qui recherchent des articles sur des sujets spécifiques de trouver plus facilement le vôtre :

Attention, cependant, vous ne pouvez pas revenir en arrière et ajouter, modifier ou supprimer des hashtags après la publication de votre article, alors choisissez judicieusement et vérifiez bien votre orthographe !

D’un côté, tout cela semble assez pratique !

Mais d’un autre côté…

Contre : il y a beaucoup de concurrence… sur place!

Ce qui est bien avec votre blog, c’est que vous êtes la seule personne à y publier des articles.

Ou, du moins, vous êtes responsable de qui y publie quoi.

Mais lorsque vous publiez un article sur LinkedIn sur, disons, la #productivité, cet article est mis en face de tous les AUTRES articles sur la #productivité.

Cela signifie que d’être passivement par des personnes qui se trouvent être à la recherche d’un contenu comme le vôtre… Rien n’est moins sûr.

Et puis il y a tout ce qui rentre dans l’algorithme.

Tout comme Facebook, la distribution du contenu de LinkedIn est régie par un algorithme complexe qui prend en compte des facteurs comme l’engagement des utilisateurs, lorsqu’il décide de la taille de l’audience qui verra votre article.

Dans un monde parfait, LinkedIn se contenterait donc de diffuser votre contenu devant toutes les personnes qui aimeraient le lire. Mais en réalité, son système de distribution combine la forte concurrence des moteurs de recherche comme Google avec l’imprévisibilité algorithmique du fil d’actualité de Facebook.

Ce qui peut être un peu frustrant, admettons-le.

Cela signifie-t-il que vous ne devriez pas du tout publier d’articles sur LinkedIn ?

Absolument pas !

Mais cela signifie que son système de distribution n’est pas aussi idyllique qu’il paraît ; et le fait d’y publier quelque chose ne vous garantit pas nécessairement une forte audience.

Cela dit…

Pour : Les articles sur LinkedIn sont toujours super partageables

Tout comme vous prendriez sur vous de partager et de promouvoir les articles publiés sur votre site web, vous pouvez partager et promouvoir les articles que vous écrivez en utilisant LinkedIn.

Pour commencer, les articles de LinkedIn sont dotés d’options de partage pratiques :

Vous remarquerez également que l’URL slug est propre et simple, aussi ; parfait si vous n’utilisez pas déjà votre propre raccourci d’URL lorsque vous partagez sur les réseaux sociaux. (Voici pourquoi c’est si important)

Si vous voulez être partageable, par contre, vous devrez peut-être ajuster vos paramètres de confidentialité LinkedIn.

Allez dans les paramètres de votre profil public et assurez-vous que votre visibilité est réglée sur Public et que vous avez coché Articles et activité ; vous aurez besoin des deux pour que votre contenu puisse être découvert et visible par toute personne qui n’est pas connectée à LinkedIn.

Mais si c’est une bonne chose que vos articles LinkedIn soient aussi partageables que n’importe quel article de blog sur votre propre site, il reste encore beaucoup de choses qu’ils ne peuvent pas faire.

Inconvénient : les articles LinkedIn offrent beaucoup moins de contrôle

L’interface de publication de LinkedIn ressemble beaucoup à celle de Medium. Elle est simple, propre et directe.

Si vous recherchez une expérience d’écriture sans chichis, c’est probablement parfait !

Mais si vous préférez avoir un peu plus de contrôle sur l’aspect et la convivialité de vos articles, cela peut laisser beaucoup à désirer.

Tout d’abord, vos options de formatage, dans cette interface, sont toutes assez limitées. Alors, ne vous attendez pas à faire quelque chose de très visuellement différenciant… Tout, du style de votre police à la taille de vos images, est contraint par un petit lot de choix.

Mais surtout, les articles de LinkedIn ne sont pas du tout conçus pour générer des leads.

En écrivant des articles sur votre propre blog, vous avez toute la liberté du monde d’en tirer parti sur le long terme. L’ajout d’un formulaire d’inscription à votre newsletter, par exemple, peut transformer une personne qui lit un seul article en une personne qui lit tous les articles !

Votre site web vous donne également la liberté d’intégrer toutes sortes d’opt-ins, comme de proposer du contenu gratuit,  des téléchargements ou des replays de webinaires…

Les articles LinkedIn offrent une expérience beaucoup plus isolée. Comme les articles instantanés de Facebook, l’interface est conçue pour que les gens restent sur LinkedIn, pas nécessairement pour les envoyer sur votre site ou établir une connexion significative, et long terme, avec votre marque qui s’étende au-delà de ce seul réseau social.

Ainsi, bien que vous puissiez (et devriez) promouvoir un article LinkedIn comme vous le feriez pour n’importe quel autre article de blog, cet article a beaucoup plus de chances d’être la dernière des actions pour quiconque clique dessus.

En parlant des personnes qui cliquent dessus…

Pour (et contre) : des statistiques super simples

Si vous avez déjà pris le temps d’analyser les performances de votre blog en parcourant page après page les données de Google Analytics, vous savez déjà très bien :

C’est une vraie prise de tête.

Les analyses d’articles de LinkedIn sont beaucoup moins compliquées, et ressemblent un peu à ça :

Comme vous pouvez le voir, LinkedIn vous donne quelques statistiques sur les personnes qui ont lu et partagé votre article, mais pas beaucoup.

Si vous préférez vous limiter au nombre d’avis qu’un article a reçus ou au lieu de résidence de ses lecteurs, il n’y a aucun mal à cela, et cela vous conviendra parfaitement !

Mais si vous souhaitez aller plus loin, LinkedIn ne vous donnera pas autant d’informations que Google Analytics le ferait sur votre site.

LinkedIn ne vous montre pas non plus les statistiques cumulées de tous vos articles. Vous devez les regarder individuellement.

Articles LinkedIn vs. votre blog : le verdict

Les différences entre les articles de LinkedIn et ceux votre propre site web ne s’arrêtent certainement pas là, mais ces principaux avantages et inconvénients devraient vous donner une idée plus claire de la situation globale.

Le verdict ?

Publier vos articles sur LinkedIn plutôt que sur le blog de votre site web est beaucoup plus simple et peut potentiellement élargir votre audience. Mais cela peut aussi être trop simple et trop limité pour vos besoins, et cette audience est loin d’être garantie.

Au bout du compte, les articles sur LinkedIn peuvent se révéler extraordinairement utiles, mais à condition de comprendre qu’ils seront utiles d’une manière très différente de votre blog.

LinkedIn est un excellent endroit pour partager vos réflexions ou les choses que vous avez retirées d’un événement professionnels, mais lorsque vous écrivez des articles de blog dans le cadre d’une stratégie de contenu plus vaste et plus complexe, ces articles deront beaucoup plus utiles sur votre propre site web.

Et, bien entendu, tout dépend aussi de votre audience… Mais c’est une conversation à part entière…

Comment utilisez-VOUS la fonctionnalité articles sur LinkedIn ?

Est-ce que vous le faites ?

Avez-vous trouvé cela utile ?

Ou bien est-ce une de ces choses que vous ignorez tout simplement ?

Partagez vos réflexions dans les commentaires!

Photo by LinkedIn Sales Navigator